Healing in Stillness | theunderargument.com

Ce besoin d'immobilité

Par Rosie

Lorsque le monde s'est arrêté à la mi-mars 2020, j'avais des sentiments mitigés. Bien sûr, le monde entrait dans une période (pour utiliser le mot dans chaque e-mail envoyé depuis mars) «sans précédent» et personne ne savait ce qui allait se passer mise ``a part la chance de… s'arrêter. Faire le tri. Se ressourcer. Ce n’était pas quelque chose que j’avais eu la chance de faire auparavant. Ne rien faire est quelque chose que j'évite activement, et encore plus depuis septembre 2019, lorsque mon père est décédé. Regarder votre père mourir alors que vous n'êtes qu'au début de la vingtaine n’est pas quelque chose que je souhaite à mon pire ennemi.

Lire

Craving more connnection | theunderargument.com

Envie de plus de connection

Par Fern

Je suis en couple depuis longtemps; nous avons fêté dix ans ensemble cet hiver. Nous avons toujours partagé un cercle d'amitié et cultivé de nombreuses nouvelles amitiés ensemble, mais quelques années après le début de notre relation, au début de la vingtaine, je me sentais toujours seule.

Lire

Strength gave me freedom | theunderargument.com

Ma force m'a redonné ma liberté

Par Izy

Je suis une mère célibataire de 34 ans et ma fille est la plus adorable fillette de 3 ans. J'ai quitté une relation malsaine l'année dernière et nous avons depuis réussi à divorcer à l'amiable. Mon travail est devenu un job de rêve qui me permet d'exercer mes passions; l'écriture, la communication, l'illustration et la photographie pour de merveilleuses petites marques eco-responsables.

Lire

No more excuses | theunderargument.com

No more excuses

Par Sarah

J’ai toujours été à l'aise seule, à faire les choses que j’aime même si elles ne sont pas cool. Enfant, j’étais un rat de bibliothèque à lunettes, la tête pleine d’histoires et une imagination qui me faisait voyager. Tant des récits que j'ai lus étaient pleins de femmes passives; des femmes dont la vie défilait au travers d'elle plutôt que des femmes qui vivaient.

Lire

I am not a thing | theunderargument.com

Je ne suis pas un objet

Par Ivvy

Je suis un.e artiste burlesque non binaire, poilu.e, souffrant de maladies chroniques et tatoué.e. Je ne suis pas une fille. Je ne suis pas une femme. Je ne suis pas un morceau de viande. Je ne suis pas ici pour être quelque chose de beau à regarder. Je ne suis pas un objet. Je suis sexy et sombre et doux.ce et gentil.le. Je suis un être humain.

Lire

I was really good at my job | theunderargument.com

J'étais vraiment bonne à mon job

Par Alex

Je suis une ex-surveillante pénitentiaireC'est encore assez nouveau pour moi de réaliser que cela fait partie de mon passé. J'ai été forcée de quitter mon job à cause de l'effet qu'il commençait à avoir sur ma santé mentale. Et même si j'étais très consciente de la façon dont mon esprit n'arrivait pas à faire face, il m'a fallu un certain temps pour réaliser l'effet qu'il avait sur mon corps.

Lire

Being inspired again | theunderargument.com

Retrouver l'inspiration

Par Caroline

La dernière chose à laquelle je pensais après être devenue mère célibataire au début de ma trentaine était moi-même, mon corps ou ma sexualité . C'était il y a 20 ans. Comme beaucoup de femmes dans cette situation, mon seul but était d'élever mes enfants et de gagner assez pour faire vivre ma famille.

Lire

My Body: History of a Relationship | theunderargument.com

My corps: L'histoire d'une relation

Par Lila

À 57 ans, je suis désormais clairement une femme «plus âgée». Bien que je me sente maintenant forte et à l'aise dans mon corps, le voyage a été long et complexe pour arriver ici et il a été façonné par des messages mitigés de la société ainsi que par les commentaires extérieurs.

Lire

Exploring relationship anarchy | theunderargument.com

Explorer l'anarchie relationnelle

Par Constanze

Depuis environ un an maintenant, j'utilise une application de sexe/rencontres non-monogamie éthique. J'ai toujours été intéressée par ces relations, mais je n'avais été que dans des relations monogames. Lorsque ma dernière relation a pris fin et que j'ai surmonté la peine de la rupture, j'ai réalisé que j'étais enfin libre d'explorer cet aspect de ma personnalité.

Lire

My father was my perpetrator | theunderargument.com

Mon père était mon agresseur

Par Sophs

J'ai grandi dans un foyer où la violence émotionnelle, physique et sexuelle était monnaie courante. Mon agresseur était mon père, quelqu'un que je pensais aimer profondément.

Lire